LATITUDE: 47.598
LONGITUDE: -3.112

Expo Photos à Plouharnel

Slider
Logo rose des vents du Festival Escales Photos

OFFICE DE TOURISME

Rond point de l’océan 56340 Plouharnel 02 97 52 32 93 www.plouharnel.fr

MAIRIE

2 place Saint-Armel 56340 Plouharnel 02 97 52 30 90

Marché le vendredi matin.

Des plages et du surf

Située à l’entrée de la presqu’île de Quiberon, au cœur du plus grand espace naturel et dunaire de Bretagne, Plouharnel étire ses 10 km de plage sur la façade atlantique et la baie de Quiberon. Labellisée « Ville de surf » depuis 2016, c’est la destination idéale pour les mordus de la glisse. On y pratique sans modération et en toute saison surf, char à voile, kitesurf…


L’attrait des parcs ostréicoles, le charme du vieux bourg, des villages typiques, des chapelles et abbayes bénédictines sont prétextes à une découverte de l’intérieur par le GR34 ou par la voie verte littorale qui longe le trait de côte du Nord au Sud en direction de Quiberon.

À visiter : les abbayes de Kergonan, le vieux bourg.

édition 2019

Pouces

«Pouces» (comme sont nommés communément les pouces-pieds à Belle-Île) est l’histoire de deux pêcheurs de l’extrême qui, accrochés aux cailloux battus par le sac et le ressac au large des Aiguilles de Port Coton, cherchent souvent au prix d’un véritable danger à arracher à la roche le précieux crustacé qui se retrouvera quelques heures plus tard sur les tables ibériques. Erwan Amice a accompagné ces hommes en pleine d’action pendant l’hiver 2014 et a ramené une moisson d’images qui prouve s’il était besoin, que le Mor Braz reste une mer d’où l’homme extrait de quoi vivre.

Erwan Amice

Marin, plongeur ou photographe… et pourquoi pas les trois ? Les océans, les mers à travers un objectif, depuis plus de 20 ans, c’est ce qui porte Erwan Amice sur l’eau, sous l’eau et aux quatre coins du monde afin de trouver le meilleur angle de vue. Natif de Belle-Île-en-Mer, il a voué son existence à la Grande bleue aux reflets d’émeraude… Après avoir été formé à la rigueur de la Marine Nationale, rayon « plongeur démineur », il choisit de se reconvertir pour goûter à la quête scientifique. Le CNRS l’accueille à partir de 2002. Mais avant d’atteindre les joyaux de la nature, il travaille en amont pour préparer des missions scientifiques à l’Institut Universitaire Européen de la Mer implanté non loin de Brest. Entre zones tropicales, tempérées et polaires… son cœur balance.

Tous les marins ont les yeux bleus

Dans le livre « Tous les marins ont les yeux bleus » Maylis de Kerangal écrit : « ce sont des portraits photographiques, des portraits de marins. Tous ont été réalisés selon un mode opératoire identique -même lumière, même format, même objectif, un Hasselblad argentique – et dans une situation précise celle d’un retour de mer, d’un retour à terre parmi les hommes. » Maud Bernos nous propose une sélection de 20 de ses portraits.