Festival Escales Photos

DES Expositions Grands FORMATS EN LIBRE Accès

Le festival du Mor Braz accroche depuis 2013 des reportages photos dans 5 communes de la Baie de Quiberon : Locmariaquer, Arzon, Plouharnel, Le Palais (Belle-Île-en-Mer) et Houat.

Erwan Amice photographe et plongeur expose pour Escales Photos
Festival de photographie à Auray dans le Morbihan
Festival Escales Photos s'expose dans les rues de 7 communes du Morbihan
Escales Photos festival de rue gratuit
Erwan Amice photographe et plongeur pour le CNRS expose dans les rues en Bretagne
Anne-Claire Coudray marraine du festival Escales Photos
Festival de photographie à Auray dans le Morbihan
Festival Escales Photos s'expose dans les rues de 7 communes du Morbihan
erwan-amice-plongeur-photographe
erwan-amice-plongeur-photographe
festival-photos-auray
festival-photos-auray
festival-escales-photos-morbihan
festival-escales-photos-morbihan
escales-photos-edition-2020
escales-photos-edition-2020
erwan-amice-photographe-cnrs-festival-escales-photos
erwan-amice-photographe-cnrs-festival-escales-photos
anne-claire-coudray-marraine-escales-photos
anne-claire-coudray-marraine-escales-photos
festival-photos-auray
festival-photos-auray
festival-escales-photos-morbihan
festival-escales-photos-morbihan
previous arrow
next arrow

ESCALES PHOTOS

12ème EDITION

Une initiative culturelle gratuite & ouverte à tous

METTRE EN SCENE UN TERRITOIRE

Rapprocher l’œuvre photographique du lieu de sa création ou de son créateur, c’est le concept artistique et humaniste d’« Escales Photos, festival du Mor Braz » initié en 2013. Inviter le grand public à porter un regard différent sur ce qui l’entoure. Faire naître l’émotion de la rencontre d’une œuvre et d’un lieu. Tels sont les trois piliers d’Escales Photos, festival soutenu par les collectivités territoriales, des partenaires privés mais aussi par les habitants, premiers ambassadeurs des destinations. 

UN FESTIVAL EN EXTERIEUR & GRATUIT

Exposées du 15 juin au 31 octobre, les images en grand format du festival sont accrochées à même les façades des habitations, au sein des villages ou au cœur d’espaces naturels. Tous les ans, la recherche des thématiques, la sélection des images et l’implantation sur les sites font l’objet d’une scénographie minutieuse.

UN ENGAGEMENT FORT DES COLLECTIVITES

Au sein du festival, les communes d’Arzon, Houat, Plouharnel, Le Palais et Locmariaquer sont engagées dans un projet culturel de territoire et contribuent ensemble à l’innovation d’un espace à forte valeur ajoutée touristique. Le Conseil départemental du Morbihan, l’intercommunalité Auray-Quiberon-Terre-Atlantique (AQTA) apportent également leur concours et mettent à disposition leurs outils de communication. Raconter une histoire, donner à vivre un territoire sont aujourd’hui les fondamentaux d’un nouveau tourisme basé sur des valeurs partagées entre habitants et visiteurs. Car un territoire désirable pour les visiteurs est avant tout un territoire de qualité pour ses habitants.

FAIRE DU PARTENARIAT PRIVE, UNE DYNAMIQUE ESSENTIELLE

Fidèle partenaire depuis de nombreuses années, L’ECLOSARIUM s’associe une nouvelle fois à l’évènement. Filière Végétale Marine du Groupe Rocher, cette infrastructure multifacettes implantée sur l’île de Houat, en plein Océan Atlantique, abrite le centre de recherche et de production de microalgues du Groupe Rocher, mais aussi un musée sur la vie des océans et l’histoire de l’île, une boutique de produits de cosmétique marine et d’artisanat local, ainsi qu’une galerie d’exposition. Acteur majeur du territoire, la Compagnie Océane soutient le festival depuis sa création.

A très bientôt au détour d’une de nos ruelles !

L’équipe du Festival Escales Photo

Nouveauté de l'Édition 2024

une exposition de Marion OREL

TOUTES LES EXPOS

AMERS DE MARION OREL // Nouvelle expo
De pierre, de ciel, de terre par le collectif "Tendance Floue" Flore-Aël Surun, Denis Bourges & Alain Willaume

Exposition à 6 yeux du collectif Tendance Floue. Il y sera question de terre, de ciel et de pierre ! Denis Bourges, Alain Willaume et Flore-Aël Surun accrocheront leur regard sur les murs de Locmariaquer. Interface entre le ciel et la terre, constructions humaines nimbées de mystères et sujets aux croyances les plus variées, les 3 photographes ont cherché à faire émerger toutes les facettes de ces monuments multi-millénaires qui fascinent autant qu’ils déroutent le visiteur.

C’est dans la mouvance des grands photographes humanistes de son temps que Pierre Jamet a saisi des scènes de la vie à Belle-Île-en-Mer. Par l’intermédiaire de ses photographies, il nous transmet à la fois un témoignage important de l’histoire belliloise et la poésie d’une époque où rêves et réalités se mêlaient avec bonheur et simplicité.

expo photo les chemins de l'école

Ce témoignage majeur et inédit a été réalisé par 18 reporters photographes de l’agence SIPA PRESS. Ils ont parcouru le monde, du Nigéria à la Thaïlande, de l’Australie aux Etats-Unis en passant par Hoëdic pour enquêter sur les trajets empruntés par les écoliers. Ils en ont rapporté des reportages photographiques inédits qui témoignent des difficiles conditions d’accès à l’éducation que rencontrent encore aujourd’hui de nombreux enfants.

« Des rives – Mor Braz / Sénégal » propose un regard croisé entre deux zones littorales distantes. Regarder ailleurs, c’est aussi mieux comprendre notre quotidien car aucune zone littorale n’échappe plus à la planification humaine. Parcourir les côtes françaises à pied, sac au dos, dormir sur place et fixer les lumières de l’aube au crépuscule… a permis à Bastien Defives de dresser un état des lieux photographique d’une frontière qui n’a souvent plus de naturelle que le nom. Les photographies sont ici mises en rapport avec des images du littoral sénégalais prises en 2013 et 2014. Ces diptyques questionnent les différences et les similitudes de ces deux territoires aux réalités bien différentes, mais qui font face au même océan.

Lors de l’édition 2021, le festival Escales Photos a lancé un défi au photographe. Ayant déjà fauté avec le susdit photographe en 2017, nous savions qu’il n’était pas nécessaire de le titiller bien longtemps avant qu’il n’accepte de relever un défi encore plus foufou que le premier! Mais quel défi? Eh bien celui de vous faire découvrir nos communes à la manière d’un voyageur digne de Gulliver ! Un pays où l’ont fait de la balançoire accrochée aux nuages dans le ciel des Poulains, où les enfants passent de Houat à Hœdic à l’aide de simples parapluies, ou les cygnes font office de monture, les lilliputiens occupent les marais de Locmariaquer en mobylettes jaunes ou escaladent les menhirs de La Trinité… Un regard espiègle, onirique et poétique qui emprunte au-
tant aux contes de l’enfance qu’à l’univers d’un Tim Burton.

Vivre parmi les pierres d'israël Ariño & Clara Gassull

Plouharnel accueille cette année  le travail singulier d’un duo de photographes qui prend le temps de la pose. Moyen format et chambre photographique sont les outils de prédilection d’Israël Ariño qui en compagnie de Clara Gassull est parti à la rencontre de tous ceux qui vivent au milieu des menhirs, dolmen et autres tumulus. Archéologues, techniciens mais aussi habitants ou simplement amoureux des pierres ont accepté de prendre le temps d’être photographiés comme il y a 150 ans, à la chambre photographique, en tenant la pose. Certains d’entre eux se sont prêtés au jeu de l’interview et grâce à Paysage de Mégalithes et Glaneurs de Mémoires vous pourrez entendre leur confidence tout en voyageant dans l’univers en noir et blanc des pierres ancestrales.

Rencontres en duo avec des hommes et des femmes qui sont venus d’un ailleurs proche ou lointain pour se construire une vie ici dans le Mor Braz (Morbihan). Installé dans les Côtes d’Armor, Fabrice Picard est photographe pour la presse nationale et internationale. Il est représenté par l’Agence Vu. Fabrice Le Henanff est dessinateur.

Réinvestir le passé pour valoriser le présent, tel est le challenge de cette série dont la réalisation a été confiée au regard malicieux et décalé de ce photographe Concarnois. Ce reportage sur le costume breton du Mor Braz met en scène une ou plusieurs personnes dans leur réalité d’aujourd’hui mais vêtue(s) d’un costume ancien. Le message véhiculé par l’image se fait sur trois niveaux: un clin d’œil à la tradition, un lien étroit avec le terroir breton et en filigrane la fierté des origines sans nostalgie car ancrée dans le temps présent et la modernité.

Louis Gain est originaire d’une famille singulière du Cotentin, composée de scientifiques, d’artistes et d’aventuriers, les mêmes personnes cumulant souvent les trois disciplines. En 1908, il embarque à bord du Pourquoi-pas ? du Commandant Charcot, partant parmi les pionniers pour l’Antarctique où tout est à explorer. Le voyage dure deux ans. En plus de résultats scientifiques conséquents, Louis Gain en reviendra avec d’impressionnantes photographies. En 2008, l’équipe de « Pôle sensible » est retournée sur ses traces, avec un appareil panoramique, revisitant sa pratique de photographe naturaliste. L’exposition est un hommage à ces explorateurs visionnaires. Ils ont ouvert la voie à la recherche en Antarctique, aujourd’hui « continent de science et de paix » qui joue un rôle clé dans la compréhension de notre planète. 

Le mot d'Anne-Claire Coudray, la marraine du festival
Anne-Claire Coudray et Xavier Dubois
Xavier Dubois cofondateur du festival & Anne-Claire Coudray (journaliste sur TF1)

Au  fil des éditions d’Escales Photos et depuis 12 ans, c’est une véritable histoire que le festival a tissé et qu’il raconte aux visiteurs. Une histoire faite de récits photographiques tantôt teintés de réalisme, de poésie, de mélancolie, d’humour, de savoir, de beauté ou d’espièglerie. Trouver l’histoire derrière la photo… Car il y en a une, forcément, dans cette itinérance, le long des rues, les clichés ne se contentent pas de s’ajouter les uns aux autres, ils sèment des indices qui donneront un sens nouveau au regard que vous portez sur le Mor Braz, sur la mer et sur les hommes qui en vivent. À chaque visiteur de décrypter la clé qui révélera l’invisible.

Un projet à l'échelle d’un territoire entre îles et continent

Le festival Escales Photos est la seule manifestation culturelle qui expose de la photographie grand format sur 5 communes du Morbihan en Bretagne. Présente sur le littoral français à Locmariaquer, Plouharnel, Le Palais (Belle-Île), Houat et Arzon, Escales Photos s’attache à raconter sous la forme de reportages photographiques accrochés à même les murs des maisons des villages l’histoire, la vie, les richesses, les particularités de son territoire et des habitants qui l’occupent.

Depuis 12 ans de mi juin à fin octobre, ce sont plus d’une vingtaines de travaux photographiques d’archive ou de commande qui ont été présentés. Des photographes bretons, français ou étrangers sont venus poser leur regard sur les réalités de ce bout de terre bordé par le golfe du Morbihan à l’est et la presqu’île de Quiberon à l’ouest.

Chaque année, la recherche des thématiques, la sélection des images et l’implantation sur les sites font l’objet d’une scénographie minutieuse.

Tous les ans un circuit photographique est ainsi proposé aux touristes et aux habitants pour découvrir une facette de la région qu’il est souvent difficile d’approcher : la pêche évidemment dans tous ses métiers (les pêcheurs de pouce pieds à Belle-Île, les marins pêcheurs de Houat, la pêche côtière vue par un photographe pêcheur américain…), mais aussi la faune, la fragilité du littoral, des témoignages sur les métiers d’autrefois aujourd’hui disparus (les gardiens de phare) et l’ouverture vers l’ailleurs et l’autre qui partage bien souvent les mêmes préoccupations (regard croisé sur Houat et Madagascar ou sur le transport maritime à Manhattan et sur nos îles). Une belle place est faite tous les ans à la photographie d’autrefois avec des sujets emprunts d’humanisme poétique.

Escales Photo vous ouvre les portes du Mor Braz alors bon voyage 

Les partenaires du Festivals Escales Photos Morbihan
Escales Photos remercie tous ses partenaires pour leur soutien